Flash
Rechercher :

Loisirs Culture Tourisme




Périmètre

Présentation du territoire

Zoom  

 Le projet « Beauce et Gâtinais : arts et culture » présenté par le groupe d’action locale recouvre l’intégralité du territoire du Pays Beauce Gâtinais en Pithiverais. Ce syndicat mixte de 64 822 habitants, organisé en 97 communes, 7 communautés de communes, regroupe les 6 cantons du nord Loiret (Bellegarde, Beaune-la-Rolande, Malesherbes, Outarville, Pithiviers et Puiseaux), et comprend la totalité de l’arrondissement de Pithiviers. Il est limité, au nord, par les départements de la Seine et Marne et de l’Essonne (Région Ile de France) et à l’ouest par l’Eure et Loir (Région Centre). Au sud, la forêt domaniale d’Orléans le sépare de l’agglomération orléanaise et de la vallée de la Loire.


Zoom Le Pays Beauce Gâtinais en Pithiverais se situe ainsi à l’extrême nord de la région Centre, sur les « franges » de l’Ile de France. Il reste cependant à l’écart des grands axes de circulation routière (A6 à l’est vers la Méditerranée et A10 à l’ouest vers l’Atlantique) et ferroviaire (aucune liaison directe entre Pithiviers et Paris). Pour plus de 90 % de son territoire, il relève des régions naturelles que sont la Grande Beauce et le Gâtinais de l’Ouest.








Zoom Le périmètre du Pays Beauce Gâtinais en Pithiverais est définitif depuis l’avis conforme de la CRADT du 22 janvier 2002, en application de la loi du 25 juin 1999 sur l’aménagement durable du territoire
  Sa charte de développement, approuvée en 1997 par la Région Centre et le Département du Loiret, définit sa stratégie pour 15 ans. Son conseil de développement, composé uniquement de socioprofessionnels, est installé depuis le 14 novembre 2001.









Zoom Le pays bénéficie d’un crédit considérable auprès des élus comme auprès des entreprises et des associations locales. Il est considéré comme un interlocuteur privilégié. Reconnu au niveau national comme l’un des acteurs pertinents de la nouvelle politique d’aménagement du territoire, il fut pays test de la DATAR dès sa création, en 1996.









Un passé riche

Zoom
Le Pays Beauce Gâtinais en Pithiverais est fortement marqué par une tradition rurale, héritée des premiers peuplements de la Gaule. Ses terres furent mises en culture dès les premiers siècles de la « paix romaine ». Il fut, jusqu’au 19ème siècle, un espace d’échanges et de commerce, au croisement des itinéraires historiques venus du sud à la rencontre des grands marchés du nord. Aux époques troublées, il fut aussi terre d’accueil. Il est devenu un pays de mémoire, avec ses nombreux témoignages d’une très ancienne occupation du sol(églises romanes, forteresse médiévale, moulins, fermes de grandes cultures, …). Il est resté un pays de goût grâce à des pratiques gastronomiques héritées du vaste espace céréalier que représente la Beauce, considérée pendant des siècles comme le grenier de Paris.

Un espace rural hiérarchisé

Zoom
Le pays est constitué d’une trame de petits bourgs ruraux organisés autour de 4 pôles principaux : Beaune la Rolande, Malesherbes, Pithiviers et Puiseaux. Le morcellement communal est important : plus de 73 % des 97 communes constituant ce territoire, ont moins de 2 000 habitants. Cet espace rural compte 47 habitants au km², contre 86 habitants pour le Département du Loiret . Dans le but d’éviter les effets de cet éclatement, ces communes se sont regroupées au sein de structures nouvelles. Cette intercommunalité facilite la mise en place de politiques globales et cohérentes afin de mieux répondre aux déséquilibres sociaux et économiques attendus de l’évolution démographique.



Une ressource en eau fragile

Zoom
L’ensemble du territoire dépend, pour son alimentation en eau de la puissante nappe souterraine de Beauce (900 millions de m3/an). L’accroissement de la consommation (usages domestiques et industriels), les pratiques nouvelles de l’irrigation agricole, les rejets multiples dans un environnement parfois mal protégé, ont fragilisé l’utilisation de cette nappe qui alimente notamment l’Essonne et le Loing, affluents de la Seine. Une gestion qualitative et quantitative de la ressource en eau est devenue une priorité. Une des réponses apportées est l’élaboration d’un schéma d’aménagement et de la gestion de l’eau de la nappe de Beauce et la signature d’un contrat rural avec l’agence de l’eau Seine Normandie.


Un territoire en profonde mutation

Zoom
  Grâce à sa proximité avec l’Ile de France, ce territoire connaît un développement économique certain. La proximité de Paris (80 km) a incité de nombreuses entreprises à venir s’implanter dans le pays. Des pôles économiques se sont créés : la chimie-pharmacie à Pithiviers, l’imprimerie à Malesherbes, l’électronique à Bellegarde. Le Pithiverais est ainsi devenu le 3ème pôle industriel du Loiret. Plus de 50% des emplois concernent le secteur industriel et celui des services. Parallèlement s’est développée une agriculture intensive des céréales et de la betterave à sucre. En moins de 20 ans, le visage économique, environnemental et sociologique du territoire s’est transformé : le développement a attiré une nouvelle population plutôt habituée aux milieux urbains (facilité des transports, accessibilité des services, etc…) créant des besoins en logement, en formation et totalement ignorante de la diversité et de la richesse culturelle et artistique locale.






» Envoyer cette page à un ami

Syndicat du Pays de Beauce et Gâtinais en Pithiverais
48 bis Faubourg d'Orléans - 45300 Pithiviers - Tél : 02 38 30 64 02 - Fax : 02 38 30 72 87