Flash
Rechercher :

Loisirs Culture Tourisme




Un double constat : Une réflexion et un projet de territoire pour s’ouvrir ensemble vers l’avenir et une politique d’aménagement du territoire durable.

Historique

Un double constat

Zoom
Une réflexion et un projet de territoire pour s’ouvrir ensemble vers l’avenir

Le Pays dispose aujourd’hui d’une richesse culturelle et patrimoniale dispersée. De ce caractère diffus résulte
une faible synergie entre les acteurs culturels (publics, privés, associatifs).

Les travaux de l’INSEE, à partir du recensement de 1999, ont permis de mesurer les enjeux des trente
prochaines années, sur ces franges sud de l’Ile de France.
Un mouvement migratoire vers le sud de la population de l’agglomération parisienne étant annoncé,
les responsables du Pays se sont préoccupés du devenir d’un espace rural fragile, situé entre cette importante zone d’urbanisation et l’agglomération orléanaise.

Pour offrir à ces « rurbains » attendus sur le territoire, et en particulier aux jeunes, des perspectives d’identification, une politique d’appropriation culturelle a été projetée pour les 6 années du programme.
Elle propose de développer dans le nord du département un projet artistique, culturel, et environnemental
qui devrait restituer à cette ruralité en perte d’identité, une image forte propice au rayonnement
et au développement d’une coopération interrégionale.

Le projet « Beauce et Gâtinais : Arts et Culture » s’inscrit donc dans une politique d’aménagement
du territoire durable.

Il s’articule autour de 3 axes :
- définir les voies d’une ambition culturelle,
- protéger le patrimoine historique, culturel et naturel existant,
- et développer des foyers d’animation en s’appuyant, notamment, sur l’agglomération de Pithiviers .

Autour de ces axes, le Pays a conçu un programme de développement culturel intitulé “ Beauce et Gâtinais :
Arts et Culture ” qui a reçu l’agrément de l’Europe au titre de l’initiative communautaire LEADER+.

- Le 8 décembre 2001, approchés par le Président du Syndicat du Pays Beauce Gâtinais en Pithiverais,
vingt quatre « acteurs de culture » (1) du Pithiverais, dont onze Présidents d’associations, représentatifs
des milieux culturels, littéraires, musicaux et artistiques du nord Loiret se sont réunis.
Avec huit élus locaux, Conseillers régionaux et généraux, ils ont répondu à un appel à projet sur le thème fédérateur « valorisation des ressources naturelles et culturelles » afin de déposer une candidature au programme LEADER+. Dix neuf nouveaux partenaires les ont rapidement rejoints.

- Le 8 janvier 2002, tous ensemble, s’appuyant sur une résolution adoptée à l’unanimité, ils ont créé le Groupe d’Action Locale qui s’est constitué en association loi 1901.

- Le projet intitulé « Beauce et Gâtinais : Arts et Culture » a été approuvé et déposé, en vue de son éligibilité au FEOGA - O.

Le GAL a demandé au Syndicat du Pays de prendre la responsabilité administrative et financière du programme durant les 6 années prévues pour le développement des actions.

- Le 17 janvier 2002, 103 délégués, représentant les communes et leurs groupements, y compris
les 6 syndicats de rivière, se sont réunis en assemblée générale et ont adopté une délibération mandatant
le Syndicat Mixte pour être « chef de file administratif et financier du programme du GAL » et désignant
ses 6 représentants au sein de l’association.
La Région Centre, le Département du Loiret ont été associés à l’élaboration du projet. L’Inspection d’Académie
est présente, les Chambres d’agriculture et de métiers ont été saisies.

- Le 17 janvier 2003, une Convention tripartite a été signée entre le Groupe d’Action Locale,
le Syndicat du Pays et le CNASEA, désigné Autorité de gestion au niveau national.

- Fin 2005, à mi-parcours, le Comité de programmation a accordé une subvention LEADER + à près de 150 projets culturels et touristiques réalisés ou en cours.

Ce programme dynamique et ouvert implique la recherche d’une collaboration avec les territoires voisins des régions naturelles de Beauce et du Gâtinais, notamment dans le cadre de La Route du Blé.
Des liens sont aussi noués avec des territoires ayant des objectifs similaires, des projets de coopération proposés à des collectivités aux préoccupations proches.
Une Convention cadre signée avec l’Université de Paris I Panthéon – Sorbonne donne au projet une légitimité nationale.
Deux mémoires de maîtrise ont été réalisés par des étudiants s’appuyant sur cette expérience territoriale.
La création d’un MASTER Option Tourisme en 2005 devrait offrir de nouvelles perspectives de collaboration.
» Envoyer cette page à un ami

Syndicat du Pays de Beauce et Gâtinais en Pithiverais
48 bis Faubourg d'Orléans - 45300 Pithiviers - Tél : 02 38 30 64 02 - Fax : 02 38 30 72 87